L’allocation du prix d’acquisition (ou PPA) est l’opération qui consiste à inscrire au bilan consolidé d’un groupe l’ensemble des actifs et passifs  d’une cible acquise à leur Juste Valeur. Elle repond notamment aux exigences de l’IASB conformément aux normes IFRS 3 révisée (« IFRS 3R) sur les « regroupements d’entreprises ».
 
Selon la norme IFRS 3R, un groupe prenant le contrôle d’une société / activité doit allouer le prix payé aux différents actifs et passifs acquis, dont les actifs incorporels même si ces derniers ne figuraient pas au bilan de la cible.
 
Evaluation financière / Allocation de prix d'acquisition / Contextes d'intervention
Le goodwill, non amortissable en IFRS, correspond à la part du prix d’acquisition non allouée à un actif ou un passif. Il doit faire l’objet d’un test de valeur (Impairment test) au moins une fois par an en application de la norme IAS 36 (« Dépréciation d’actifs »).
 
Au-delà de l’exercice comptable qu’il représente, les enjeux du PPA sont nombreux. La prise en compte d’un PPA le plus en amont possible d’une transaction permet d’appréhender et mieux gérer certains risques :
 
  • Impacts au niveau du compte de résultat de l’amortissement des actifs à durée de vie finie ;
 
  • Impacts au niveau du bilan ;
 
  • Risques de dépréciation future des actifs et du goodwill ;
 
  • Suivi des performances futures de la société ou de l’UGT pour une meilleure gestion des risques.
 
Identification des actifs incorporels et corporels
 
  • NG Finance accompagne ses clients en amont de leur projet d’acquisition (impact du PPA, analyse du risque d'impairment) et post-acquisition, dans la réalisation de l’allocation du prix d’acquisition.
 
  • Post acquisition, nous vous accompagnons sur les questions fondamentales (Quels actifs reconnaitre ? Quelle valeur inscrire au bilan ? Sur quelle période amortir ces actifs ?). Les critères de reconnaissance d’un actif incorporel définis par la norme IAS 38 comprennent le caractère identifiable, contrôlé et source d’avantages économiques futurs (actifs marketing, clients, contractuels, technologiques, artistiques, etc…). L’écart de première consolidation doit être alloué entre les différents actifs de la société acquise. Nous réalisons l’évaluation à la Juste Valeur des actifs et passifs déjà présents au bilan et identifions et évaluons les autres actifs incorporels identifiés.
 
  • Les problématiques rencontrées lors de l’évaluation des actifs incorporels varient selon les secteurs.
 
 
Valorisation des actifs et du goodwill
 
  • Nos évaluations à la Juste Valeur sont réalisées selon une approche multicritères :
 
  • Approches par les revenus (surprofits, redevances, approche incrémentale) ;
 
  • Approches de marché (transactions comparables) ;
 
  • Approche par les coûts (coût historique, coût de remplacement).
 
  • La durée d’utilité doit être appréciée en fonction des facteurs économiques et juridiques. Elle peut être définie ou indéfinie. La politique d’amortissement appliquée à un actif incorporel dépend de la duréé de vie de cet actif.
 
  • Le goodwill est évalué comme un « résidu ». Lors de cette étape, nous estimons et rationalisons le goodwill résiduel qui sera affecté aux différentes UGT et impôts différés .
Test de dépréciation
 
  • Les tests de dépréciation répondent à la norme IAS 36 (« Dépréciation d’actifs ») sur les tests de dépréciation. Chaque année, les entreprises doivent s’assurer que la valeur recouvrable de leurs actifs ou de leur UGT est supérieure à leur valeur nette comptable. Il s’agit d’un enjeu majeur en termes de communication financière pour les sociétés.
 
  • Notre cabinet intervient sur les problématiques suivantes :
 
  • Mise en place d’indicateurs clés (internes ou externes) de perte de valeur ;
 
  • Identification des actifs ou UGT présentant un indice de perte de valeur ;
 
  • Réalisation des Impairment tests des actifs ou UGT présentant un indice de perte de valeur et l’estimation de la valeur d’utilité ou de la Juste Valeur des actifs.
Détermination des UGT
 
  • L’identification des Unités Génératrices de Trésorerie est un véritable enjeu et prépare aux tests de dépréciation afin de tester les goodwills. Les UGT sont principalement déterminées selon les segments d’activité.